Coming soon exhibitions

From July 2, 2014
to October 5, 2014

Carte blanche à Marian Bantjes

Graphiste, typographe, illustratrice et blogueuse, la Canadienne Marian Bantjes développe un graphisme très personnel où elle n'hésite pas à associer des matières naturelles (fleurs, pâtes, sucre...) aux techniques informatiques les plus récentes. Entre tradition, style et technologie, son travail, très singulier et personnel, se démarque fortement du graphisme utilitaire international pour aborder des projets insolites, le plus souvent non commerciaux et très ancrés dans le discours du graphisme expérimental contemporain.

Pour la carte blanche que lui offre le mudac, elle a décidé de transformer deux salles du musée en un cabinet de curiosités graphique. Elle y amènera les objets qui l'inspirent, des tirages de travaux récents, tous référencés dans l'ouvrage Pretty Pictures, édité chez Thames et Hudson (2013). Elle concevra également un objet graphique pour l'exposition.


  • Otto Künzli, Oh say!, brooch, 1991

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Ring für Zwei, ring, 1980

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Shanzaï, rings, 2012

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, The Big American Neckpiece, necklace, 1986

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Black Mickey Mouse Broche, 1991

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Die Schönheitsgalerie / Susy, photograph, 1984

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Broken Mickey Mouse, necklace

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Who Nose?, postcards, 2012

    Credit: Otto Künzli
     

  • Otto Künzli, Crédit Suisse, necklace

    Credit: Otto Künzli
     

From July 2, 2014
to October 5, 2014

Otto Künzli. L'exposition
Bijoux de 1967 à 2012

Considéré comme l'un des maîtres du bijou conceptuel, l'artiste suisse Otto Künzli possède des mains intelligentes et un esprit malicieux. Il met en doute les évidences et critique les travers de notre société avec ironie: c'est un briseur de conventions. Il joue avec les symboles, jongle avec nos références collectives. Utilisant le bijou comme moyen d'expression, il n'en oublie pas sa fonction d'ornement.

 Le vaste choix d'objets exposés permettra au visiteur de plonger dans cet univers foisonnant, généreux, critique et émaillé d'humour.
Le mudac, dont les collections comprennent plusieurs pièces d'Otto Künzli, sera la seule étape suisse de cette exposition, première de cette ampleur consacrée à cet artiste et initiée par la Neue Sammlung - The International Design Museum - de Munich où elle a été présentée au printemps 2013, avant de voyager ensuite au Tokyo Metropolitan Teien Art Museum.


  • Mark Woods, Fruit From the Garden of Earthly Delight, 2008-2012
     

  • Rein Vollenga
     

  • Una Burke, Re.Treat, 2010
     

  • Mustafa Sabbagh, Sans titre, 2012

    Credit: Mustafa Sabbagh
     

  • Betony Vernon, Origin Chair, 2012
     

From October 29, 2014
to April 19, 2015

Nirvana
Les étranges formes du plaisir

Nirvana est la première enquête approfondie sur l'influence des formes du plaisir dans le design, la mode et l'art contemporain. Tour à tour audacieuse, luxueuse et mystérieuse, l'exposition présente une centaine de créateurs contemporains utilisant dans leur travail créatif une iconographie liée au plaisir, s'inspirant aussi bien de la littérature érotique et fétichiste que des images, objets ou vêtements concomitants auxquels ils font fréquemment référence.

Les visiteurs pourront découvrir ces objets de belle facture, rares et inaccessibles pour la plupart, et réalisés dans des matériaux issus du monde du luxe et de l'artisanat. L'exposition nous renvoie à notre propre conception et perception du plaisir et permet d'observer comment les formes glissent du privé au public. Trois créateurs majeurs se voient confier une carte blanche au sein de l'exposition: Mark Woods (designer), Betony Vernon (créatrice de bijoux) et Nika Zupanc (designer).

Commissaires: Marco Costantini et Susanne Hilpert Stuber